Your browser does not support JavaScript!
PISTE - Etape 8 : MATMATA / HAMMAMET
Aujourd'hui, j'ai dĂ©cidĂ© de la jouer soft. Un coup de fatigue ? Sans doute. Un coup de blues ? A coup sĂ»r. Parce qu'il ne s'est rien passĂ© ? C'est certain. Plus de piste, juste de la route. 350 km et des brouettes, direction Hammamet par Kairouan. L'ultime occasion de savourer du mouton grillĂ© sur le bord de la route, dans l'un des innombrables grills improvisĂ©s autour d'une table de jardin et de trois chaises. Quasiment chez l'habitant. Avec le mouton que se partagent plusieurs de ces estaminets. Magnifique et pas cher. 5 dinars par personne pour cinq cĂŽtelettes, des frites, quelques tomates grillĂ©es, de l'eau, un thĂ© Ă  la menthe. Qui dit mieux ? Comment est-ce possible ? C'est simple, il n'y a pas d'intermĂ©diaire entre le mouton et celui qui le cuisine. Pas forcĂ©ment reproductible chez nous, mais si on diminuait ceux qui se sucrent au passage, sans rien faire d'autre que de se remplir les poches, on ferait peut-ĂȘtre des Ă©conomies... Mais ce que j'en dis...




Petite journĂ©e donc, avec une minuscule panne. Le Range Rover de Francis et Emile, arrĂȘtĂ© sur le bord de la nationale, une durit de retour d'huile dessertie qui a badigeonnĂ© le compartiment moteur, vidĂ© le carter, aspergĂ© tout et son contraire. Heureusement que dans son engin il y a une sĂ©curitĂ© qui coupe le moteur lorsque la pression descend trop bas (tiens, pourquoi je mettrais pas ça sur mes Simca ? Ça m'Ă©viterai des coulages de bielles !). Guillaume a rĂ©parĂ© ça en deux colliers rapidos, les participants qui passaient par lĂ  ont fourni leur huile, et le Range est reparti. Fin de l'incident...
Ce soir, nous sommes à Hammamet, cité balnéaire vouée au tourisme de masse. Nous avons prévu une soirée spectacle au chùteau Bacchus, histoire de décompresser. Demain, nous embarquons... Déjà ? Et oui...

A lire aussi