Your browser does not support JavaScript!
PISTE - J-24 : vous en √™tes o√Ļ ?
Le mercredi 29 septembre, nous nous retrouvons dans l'apr√®s-mid √† l'H√ītel Campanile [329 Avenue St Antoine 13015 Marseille] pour les v√©rifications techniques et administratives du premier des trois rallyes que nous organisons en Tunise. Nous d√©butons avec les pistards et √† quelques semaines du d√©part, il est bon de rappeler un √©l√©ment extr√™mement important, primordial, essentiel : le poids. C'est l'ennemi num√©ro un sur la piste, et c'est encore plus vrai dans le sable. Plus vous voyagerez l√©ger, plus vous passerez ais√©ment les difficult√©s, et elles sont nombreuses cette ann√©e, avec notamment un passage de 12 km dans un enchev√™trements de dunettes qui va poser d'√©normes difficult√©s aux deux-roues motrices mais √©galement aux 4x4. Tout ce qui ne vous para√ģt pas essentiel doit √™tre √† proscrire. Les pi√®ces lourdes, confiez-les √† la remorque en les mettant dans une cantine. Il ne sert √† rien de transporter une bo√ģte sur tout le trajet. Un cardan, par contre, peut s'av√©rer utile. N'emmenez pas 30 litres de vin, vous n'aurez pas le temps de les boire, le rythme sera trop soutenu pour cela. Pas besoin d'emporter une tente, les bivouacs sont organis√©s, mais des duvets et des polaires oui, il fait froid dans le d√©sert lorsque le soleil se couche. Si votre autonomie en essence d√©passe les 300 km, pas besoin d'un r√©servoir suppl√©mentaire, ce seront autant de kilos de gagn√©s. Idem pour les roues de secours. Une suffit. Par contre, prenez des chambres √† air et si vous explosez un pneu, on en trouvera sur la route du retour. Limitez autant que faire se peut vos besoins en mat√©riel divers : apr√®s tout, nous partons affronter le d√©sert, nous n'avons pas besoin de confort, le minimum vital suffira √† notre bonheur. Il vaut mieux passer en douceur les dunettes que de passer sa journ√©e √† pelleter pour terminer √©puis√© et √©c¬úur√© parce qu'on a gal√©r√©.



De plus, si vous voyagez lourdement chargé, vous pénalisez tout le monde parce qu'il faudra vous aider à vous sortir de la mouise, qu'on devra vous attendre, et à la longue, vous verrez que c'est assez pénible. Pour vous, comme pour les autres. Profitez donc de ces dernières semaines de préparatifs pour traquer l'inutile, vous verrez, c'est dingue tous les trucs dont on peut se passer...

A lire aussi